Planete Batiment portail de l'habitat durable
Rechercher dans planete-batiment.com
Home page   
Home page   
Home page   
Home page   
Home page                                                                                                                               Dernier numéro            Anciens numéros      Abonnements
 



L'isolation thermique par l'extérieur (ITE) > Avec le temps, l'ITE s'étend

Photo : Smac

Sous les feux de la rampe avec les nouvelles réglementations thermiques visant à terme les performances de la maison passive, l'isolation thermique par l'extérieur, plus connue sous le diminutif d'ITE, ne manque pas d'atouts. Technique constructive encore minoritaire en France, elle s'étend petit à petit en neuf comme en rénovation.

Le secteur de la construction doit jouer un rôle clé dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Les voies de progrès sont aujourd'hui clairement identifiées. Si l'usage des équipements, et notamment l'utilisation des énergies renouvelables doit être une de ces voies, l'amélioration de l'isolation des bâtiments demeure l'axe prioritaire pour les professionnels dans l'objectif de réduire la consommation d'énergie. En France, les professionnels de la construction, résidentielle ou tertiaire, privilégient l'isolation des bâtiments par l'intérieur. Imbattable économiquement, mode constructif éprouvé, cette technique plus largement utilisée en France que l'isolation extérieure a comme principaux inconvénients de modifier les dimensions des surfaces habitables et de laisser de nombreux ponts thermiques. Au regard des défis environnementaux que l'industrie de la construction doit aujourd'hui relever, l'intérêt pour l'isolation extérieure est grandissant sur le marché français. Selon une étude réalisée par la société Schöck, spécialiste des rupteurs de pont thermique de structure, auprès de ses clients et prospects en France, 10 % des personnes interrogées utilisent d'ores et déjà la technique d'isolation en "mur manteau". Les résultats de cette enquête traduisent également une tendance à l'accroissement du marché : environ 30 % des personnes interrogées s'orientent vers l'isolation extérieure.

Page suivante : Le bardage, techniquement européen


News-letter hebdomadaire

Abonnez-vous au magazine